Voici une recette de la fondue savoyarde : elle est efficace croyez-moi, je l’ai testée plusieurs fois.

Principes & Ingrédients :

  • il faut compter 200 g de fromage par personne pour des gens « normaux », et partir sur 250 g pour des gens type « bûcherons ».
  • règle des trois tiers : 1/3 de Comté, 1/3 de Beaufort (ou meule des Bauges), 1/3 de Gruyère Suisse.
    Cette règle n’est pas toujours respectée. Par exemple, pour une fondue avec un goût plus relevé, on peut prendre 1/4 de Comté, 1/4 de Beaufort (ou meule des Bauges), 1/4 de Gruyère Suisse et 1/4 d’Appenzell (ou tout fromage à pâte pressée avec un goût plus « puissant » que la moyenne).

    fromage_-4

  • Certaines personnes mettent aussi un peu de reblochon dans la fondue, mais je n’ai jamais testé, alors je ne peux pas me prononcer ! Il semble quand même que ce soit plus une « variation sur le thème de la fondue » 😉
  • une gousse d’ail, pour frotter le caquelon
  • une bouteille de vin blanc de Savoie. Une partie pour préparer la fondue et ce qui reste pour boire à table

fromage_-1

  • un peu de fécule de pomme de terre, à rajouter uniquement en cas d’urgence, si par malheur vous avez mis trop de vin, et que votre fondue est trop liquide (on s’en aperçoit à la fin!).

Mise en œuvre :

Râper les fromages (avec la grosse grille sinon ça risque de coller), éplucher la gousse d’ail, la couper en deux en enlevant le germe central. Frotter le caquelon à fondue avec chaque moitié de gousse d’ail en appuyant bien. Laisser la gousse d’ail dans le caquelon et ajouter un petit verre de vin blanc. Elle parfumera le fromage!
Incorporer le fromage au fur et à mesure – remuer en faisant des huit avec une spatule en bois. Ne rajouter du vin que si le mélange vous semble vraiment trop épais après que le fromage ait fondu.
Mélanger jusqu’à obtenir un mélange onctueux et homogène.
Assaisonner selon le goût avec du poivre et de la muscade.

Il est temps de passer à table et de tremper vous petits bouts de pain 😉

Lorsqu’il ne reste presque plus de fromage, on peut mettre dans le caquelon un œuf et les bouts de pain qui restent, bien remuer et se régaler. C’est aussi un moyen de tester si un resto à fondue est digne de ce nom: à la fin du repas, demander « pourrait-on avoir un œuf svp? ». Si le serveur/la serveuse vous regarde sans comprendre, c’est mauvais signe 🙂
Voilà chers amis, je vous souhaite un excellent appétit. Vous pouvez laisser un commentaire pour partager vos impressions!

Print Friendly
La Fondue Savoyarde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.