Ce qui caractérise le Pan-Bagnat, c’est l’heureux mariage entre le croustillant du pain frais et la fraîcheur des légumes et le goût relevé de la mie « baignée » de l’aissaisonnement.

 il faut pour une personne affamée:

  • 1/2 pain restaurant (ou un pain rond de 20cm cuit à cet effet)
  • une grosse tomate bien charnue et bien murie au soleil
  • une cébette (ou à défaut un petit oignon blanc)
  • 2 anchois (amploua) au sel (ou 4 filets à l’huile)
  • une branche de basilic (balico) (4 feuilles)
  • 5 petites olives noires de Nice (oliva)
  • Une petite boîte de filet de thon naturel
  • une poignée de mesclun (salade mélangée avec un peu de riquette)
  • un œuf dur cuit à blanc moelleux et jaune fondant
  • huile d’olive, vinaigre, sel, poivre

Couper le pain en deux et imprégner chaque face d’un filet d’huile d’olive généreux, d’un peu de vinaigre, bien saler bien poivrer. Disposer les tomates épépinées coupées en tranches fines, rajouter les olives dénoyautées, les feuilles de basilic entières, la cébette coupée fin, 3 filets d’anchois, le thon et les œufs durs coupés en tranches. Arroser de nouveau d’huile d’olive, vinaigre sel et poivre. Recouvrir de salade.

Tous ces ingrédients doivent déborder et on presse le tout avec la tranche de pain restante pour les tenir. Maintenir d’un papier alu et garder au frais une petite heure. On le mange penché sur l’assiette sans crainte de se graisser les doigts, avec un vin rosé frais.

Print Friendly
Lou Pan-Bagnat
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.